AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'Esotérum recrute pour tous les postes ! Rendez-vous dans la section dédiée au recrutement !
Le premier concours est bientôt ouvert ! Inscrivez-vous !
Bienvenue à notre nouvelle créatrice Mistyk !
N'OUBLIEZ PAS DE VOUS RECENSER !

Partagez | 
 

 Le Libre-arbitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ireth Meneldur
Admin
avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 24
Localisation : Dans mes rêves

MessageSujet: Le Libre-arbitre   Ven 19 Avr - 19:46

Le Libre-arbitre


Le libre arbitre est la faculté de la volonté à opérer un choix en toute liberté. Par cette locution assez simple, c'est plus d'un monde que l'on touche. Dans le domaine de la spiritualité, cette notion est encore plus importante. Face à un rebouteux, à un « malade », à un ami sceptique, à un escroc, conserver son propre libre-arbitre et respecter celui d'autrui peut être la chose la plus difficile au monde.

Il est une chose que beaucoup considèrent encore comme un crime : ôter sa souveraineté à un homme, alors, bien que cette notion soit plus philosophique qu'autre chose, elle n'en reste pas moins importante ! A l'heure où la majorité des sociétés a accepté de renoncer à anihiler l'espère humaine sous l'égide d'un maître penseur, à l'heure où les hommes ont compris que, bien au-delà de commander ses semblables, et ce bien qu'il reste de nombreuses exceptions, il est plus important que tout de ne pas faire marche-arrière, et de ne pas perpétuer les croisades et autres attaques de croyances qui ont subsisté, du JIHAD au nazisme.


Conserver son libre arbitre

Pour conserver son libre-arbitre, il ne faut pas être trop naïf, ça paraît logique, mais pourtant personne n'est à l'abri de se faire avoir. Dans les milieux spirtuels, de nombreux charlatans existent. Pour éviter les pièges, la base est la comparaison des sources. Quand on souhaite consulter un « voyant » professionnel, de nombreux guides existent, on trouvera notamment l'Inad (http://inad.info/), destiné à répertorier les praticiens d'arts divinatoires réellement sérieux, les sites ou magazines traitant de la zététique, cet art du doute répertoriant les preuves du contraire des croyances et aux lieux communs. Il est également indispensable de vérifier la notoriété auprès de personnes ayant consulté l'un ou l'autre praticien.

Pour les cas les plus graves, de nombreuses associations destinées à vaincre les sectes sont aptes à fournir de nombreuses informations vérifiées, parfois par des institutions nationales. Il ne faut laisser personne décider pour nous ! Evitez également de croire aux flyers, lesquels vantent des vaudous ou autres sorciers censés être autant capables de guérir des maladies incurables ou de réssuciter les morts... voire de faire démarrer les motos russes, en effet, si les solutions miracles destinées à guérir tous les maux existaient, nous n'en serions pas à nous interroger autant...


Respecter le libre-arbitre et la souveraineté de notre entourage

Personne n'est innocent, c'est un fait, et les hommes sont sans cesse en concurrence, même implicite. C'est un peu comme dans une meute de loups, ils cherchent à s'imposer comme un chef de meute. Malheureusement, pour l'harmonie, cela ne fonctionne pas aussi simplement, et si tout le monde venait à s'imposer comme chef, il n'y aurait pas dans de richesses sociales en ce monde. Il est primordial que, de la simple bonne volonté au praticien expérimenté dans un domaine spirituel ou psychologique quelconque, ne sombre pas ce travers, qu'est l'envie de diriger la vie des autres.

Si quelqu'un souhaite être aidé, c'est à lui d'en prendre la décision, comme c'est à lui d'accepter les conseils donnés s'il le souhaite. Il serait de mauvais aloi de prendre un refus comme un échec, et totalement vain de tenter d'influencer l'autre en face, il est d'ailleurs évident qu'un acte est moins efficace si le « receveur » s'est senti forcé à obtenir de l'aide, ou s'il n'est pas tout à fait persuadé de l'efficacité de l'aide.

Par ailleurs, dans le domaine divinatoire notamment, le fait que cette science ne soit pas exacte confère de nombreuses possibilités d'échecs, ainsi, accepter que l'on s'est trompé est plus porteur que de convaincre le sujet en rapport avec la divination qu'il a eu tort.


Quelques témoignages :

« J'ai failli être victime d'un sorcier, qui avait tout simplement décidé de gérer ma vie à ma place. Il estimait que je faisais les mauvais choix, que j'étais déprimée. Il a tout monté pour faire un rituel me concernant, et malheureusement pour lui, il en a parlé à une personne qui m'a averti immédiatement ! Quand j'ai eu vent de ce qu'il avait prévu et surtout des détails de son rituel, je peux assurer que mon sang n'a fait qu'un tour !! C'est une personne que je connais très bien, tu me diras j'aurais pu m'en douter, mais bien que n'étant pas contre les initiatives, je ne me permettrais pas de faire un rituel si lourd sur un proche ou une connaissance sans avoir son accord, ou sa demande express !! Ca s'est arrangé, puisqu'il n'a finalement rien fait sur moi, mais c'était une question de jours... »
Elodie, 30 ans.


« J’ai été confrontée au problème du libre-arbitre dans la pratique ésotérique ou magique deux fois : La première était une attaque d’un praticien sans scrupule qui pratiquait le vaudou… C’était il y a environ 8 ans, et, à cette époque, je venais de rencontrer la personne avec laquelle je m’appretais à passer 6 ans de ma vie. Cet homme venait de quitter pour moi la fille avec laquelle il avait une relation depuis plus de 2 ans. Tout commence au cours d’une répétition. A l’époque, je chantais dans un groupe de Doom Metal (donc Metal assez lent avec chanteuse lyrique à la Theatre of Tragedy avant l’album Aegis) dont mon ami de l’époque était le batteur. Un jour, alors que nous jouiions, j’ai fut prise de panique avec un sentiment très réel de mains autour de ma gorge : je suffoquais et étais littéralement étranglée. Ces « crises » se sont reproduites plusieurs fois, pendant et en dehors des répétitions jusqu’à ce que mon ami (wiccan et radiesthésiste au canal très actif) ne perçoive des énergies extérieures confirmant qu’il ne s’agissait pas d’une panique psychologique, mais d’attaque magique. Malheureusement nous n’arrivions pas à déterminer qui était l’envoyeur, bien que nous ayons une légère idée de la commanditaire…mais nous avions tort.

Un jour, ma meilleure amie, medium, est venue nous voir. Apprenant ce qui m’arrivait, elle appliqua ses mains sur mes yeux, ma gorge et mon visage. Elle vit alors une certaine place de la ville et des yeux de femme, très maquillés qu’elle décrit à mon ami. Celui-ci reconnu alors le maquillage outrancier d’une amie de son ex belle-mère qui fréquentait des voyantes vaudou dont un homme habitant près du lieu vu par ma meilleure amie dans sa vision. Tout se tenait soudain : ce n’était pas l’ex qui était allée voir un vaudou, mais une copine de sa mère. Une fois ces informations obtenues, nous fîmes un rituel de libération et de désenvoûtement dont j’ai hélas oublié le principe puisque c’est mon ami qui avait tout mis au point. Pendant le rituel, j’ai vu alternativement les yeux de cette femme et ceux du vaudou, j’ai ressenti une lutte et des énergies très violentes mais à la fin, j’étais libérée.

La seconde est une lutte personnelle avec mes propres démons et mon ego affectif : Deux ans après le début de notre histoire, je commençai à avoir des problèmes de couple avec celui qui était mon compagnon à l’époque. Il m’avait trompé, j’avais des envies de vengeance et la tentation de faire appel à des sorts de retour d’affection. A plusieurs reprises, je me suis demandé si je ne pouvais pas utiliser mon canal et mes connaissances en magie pour resserrer les liens entre nous ou le faire revenir. Heureusement, j’avais déjà entamé depuis des années une voie spirituelle qui me permit de prendre le recul nécessaire à l’abandon d’un tel projet : Le forcer à m’aimer à nouveau aurait été un déni de son libre-arbitre, de son choix et de ses sentiments.

Il avait le droit de ne plus m’aimer et le forcer, aller contre son libre arbitre aurait été un épouvantable manque de respect et d’amour envers lui. Si je m’étais évertuée, j’aurai fait notre malheur à tous les deux, tandis qu’aujourd’hui chacun est heureux avec la personne qui lui était destinée. Ainsi, nous avons pu rester amis car, et c‘est le plus important, nous nous sommes respectés nous-mêmes et l’un - l’autre jusqu’au bout. Je n’aurais pas aimé tenir un pantin dans mes bras ni faire le malheur de celle qu’il aimait. En magie et dans les pratiques ésotériques, nous travaillons avec des énergies qui ne sont pas inertes, mais aussi avec des sentiments et les âmes d’êtres vivants ou morts.

Il s’agit de ne pas faire aux autre ce que nous n’aimerions pas subir et c’est pourquoi le Rede Wiccan me semble un bon résumé de la démarche du pratiquant de techniques ésotériques :« An it harm none, do what thou wilt » « Fais ce que tu veux, mais ne blesse personne à commencer par toi-même ». Or on peut blesser quelqu’un de diverses façon, il ne s’agit pas toujours de blessures physiques et je pense qu’il est important de s’en rappeler. C’est pourquoi il me semble que la pratique ésotérique doit obligatoirement s’accompagner d’un cheminement éthique et/ou spirituel.
»
Muriel, 34 ans.

Ainsi, bien plus qu'une simple notion morale, le respect du libre-arbitre fait partie intégrale de l'apprentissage spirituel.

Source : article originellement publié dans notre Webzine Alta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesoterum.forumpro.fr
 
Le Libre-arbitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le libre arbitre
» enseignement du Père Verlinde : "liberté" et " libre arbitre"
» Le libre arbitre et les dogmes religieux
» Grace et libre arbitre
» NEUVIÈME TRAITÉ DE SAINT BERNARD: le libre-arbitre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Esoterum :: Le B-A-BA de la magie :: Le Reste...-
Sauter vers: